Alice, au service de la liquidation de demain

Au printemps 2021, le paysage de la liquidation, tel qu’il est connu depuis une quinzaine d’années, cèdera progressivement la place à de nouvelles perspectives. À la clé, de nouveaux outils informatiques modernes et centralisés et des actes de gestion revisités. Le programme qui pilote cette ambitieuse rénovation porte un nom : Alice.

En mai 2020, alors que le pays entrait en phase de déconfinement, des gestionnaires volontaires découvraient les écrans du futur système central de liquidation (SCL). Lequel système remplacera, au printemps 2021, l’actuelle plateforme de la retraite complémentaire (PRC) comme outil informatique de gestion des demandes de retraite.
Si le système central de liquidation (SCL) est bien la tête de pont du programme Alice, il ne fonctionne pas seul. « Le système central de liquidation (SCL) est au centre d’un écosystème cohérent et interdépendant, bâti dans le système d’information de la retraite complémentaire », explique Thierry Diméglio, directeur des systèmes d’information Agirc-Arrco. S’y trouvent les référentiels – bases de données de la retraite complémentaire – ainsi que les applicatifs nécessaires au bon fonctionnement de la liquidation : gestion de la relation client, prise de rendez-vous, gestion des documents, paiement des retraites, etc.

Fluidité et performance
La promesse d’Alice est forte. « En premier lieu, offrir aux gestionnaires une utilisation fluide et simplifiée. Le processus métier se déroule sans interruption, grâce à une vision commune des dossiers », indique Frédéric Coutard, directeur du produit retraite Agirc-Arrco. À rebours donc du système actuel, dont la complexité et l’hétérogénéité sont source de rupture dans la navigation.
Le programme Alice embarque également un certain nombre d’automatismes. Le principe : un programme informatique se charge de traiter à grande échelle les actions répétitives. Pour le gestionnaire libéré de cette charge, ce sont autant d’opportunités de se concentrer sur des activités à forte valeur ajoutée requérant son expertise.

Interopérabilité optimale
Le système central de liquidation (SCL) et son écosystème sont conçus de telle sorte qu’ils puissent être utilisés par d’autres régimes de retraite. La conception a été faite afin que la solution de liquidation soit interopérable avec les futures briques du système de retraite de demain, notamment avec le RGCU (répertoire de gestion des carrières unique). « Dans un environnement de la retraite où les systèmes d’information sont de plus en plus reliés entre eux, Alice dispose des atouts pour s’inscrire dans un avenir où l’inter-régimes de gestion sera la norme », conclut Frédéric Coutard. Affaire à suivre !  

La liquidation à l’ère du digital

Pour Thierry Diméglio : « Alice propose un ensemble moderne de solutions et s’adapte aux nouveaux usages des futurs retraités, qui plébiscitent le canal digital… tout en souhaitant un service de proximité ! » Avec l’omnicanalité – courrier, téléphone, Internet et rendez-vous en présentiel ou à distance –, le client peut aisément passer d’un canal à l’autre.