Gesica, coup d’envoi sous le signe du collectif

L’Agirc-Arrco est engagé depuis 2015 dans d’importants travaux de centralisation des applicatifs de gestion. Au fil du temps, le paysage dominé par l’Usine Retraite est remplacé par un environnement centralisé : le système d’information de la retraite complémentaire (1). L’application Gesica fait partie de ce vaste chantier résolument communautaire.

Gesica, c’est l’acronyme de GEStion Inter-régimes de CArrière. Alain Korenblitt, directeur de projet auprès de la direction du produit retraite (DPR) Agirc-Arrco, définit Gesica comme « le programme qui pilote à la fois la transformation des processus “individus actifs” et le futur applicatif utilisé par les gestionnaires ». Applicatif qui remplacera l’actuelle PRC-IA (2).

Coup d’envoi pour le groupe pilote Apicil
Depuis le 30 novembre, le groupe de protection sociale Apicil a démarré son activité de gestion des actifs sur Gesica. Objectif de ce démarrage graduel : sécuriser les opérations en recueillant les observations des gestionnaires pilotes et ainsi, préparer de façon optimale l’arrivée des autres groupes et du réseau des Cicas, courant février 2021. « Durant cette première phase, la priorité est donnée à l’accompagnement des gestionnaires », indique Adeline Clerget, en charge de l’accompagnement métier auprès de la DPR.

Une formation adaptée au contexte sanitaire
« Nous avons adapté notre pédagogie à la contrainte du distanciel avec des séances collectives, entrecoupées de séances individuelles d’exercices sur la base école (3) », révèle Philippe Damaso, en charge de Gesica pour le centre de formation Agirc-Arrco. Les référents « formation » d’Apicil ont joué un rôle essentiel en s’assurant auprès de leurs collègues que les exercices ne posaient aucune difficulté particulière.

Le rôle clé de la recette communautaire
Pour être au rendez-vous, le recettage de Gesica a commencé au début de l’été et s’est poursuivi à un rythme soutenu jusqu’au démarrage. Durant cette phase clé, l’applicatif a été testé à de multiples reprises par des utilisateurs issus des groupes et des Cicas. « C’est une étape passionnante et gratifiante pour l’ensemble des participants. Elle a généré une forme d’adrénaline positive qui rejaillira sur l’ensemble des gestionnaires et in fine sur le service proposé aux assurés », explique Angélique Chmilewsky, en charge des recettes métier communautaires de Gesica pour la DPR. 

(1) Voir aussi le dossier SI et l’article Alice dans ce même numéro.
(2) Plateforme retraite complémentaire d’information aux actifs. C’est l’applicatif de l’Usine Retraite dédié à la gestion des clients encore en activité.
(3) La base école est un simulateur qui permet aux apprenants de se familiariser avec un nouvel outil, sans impact sur le véritable outil en production.

La parole aux recetteurs

Jacqueline Quemeneur, groupe AG2R La Mondiale
« Gesica va changer favorablement notre façon de travailler en information aux actifs. Cet outil, simple et intuitif, guidera le gestionnaire dans le traitement de son dossier grâce au système d’alerte sur les tâches. »

Karen Corvée, groupe Malakoff Humanis
« Gesica est un outil moderne et facile à prendre en main. Je suis ravie de m’être portée volontaire pour le recettage. Les propositions d’axes d’amélioration ont été prises en compte. Les participants ont partagé leur expertise métier et leur expérience terrain. »