L’Agirc-Arrco renforce son réseau de proximité en outre-mer

Après l’ouverture au public de deux Centres d’information, de conseil et d’accueil des salariés Agirc-Arrco en Guadeloupe et en Guyane, un tout nouveau centre a ouvert ses portes à l’île de la Réunion le 31 août 2020. Retour sur ses missions.

L’Agirc-Arrco poursuit le développement de son réseau de proximité en déployant des Centre d’information retraite Agirc-Arrco en outre-mer. Depuis la fin de l’été dernier, la Réunion – à l’instar des départements métropolitains, de la Guadeloupe et de la Guyane – dispose d’un Centre d’information retraite Agirc-Arrco. Ses 11 conseillers et leur responsable accueillent les assurés dans les communes de Saint-Denis et de Saint-Pierre ainsi que dans les permanences de Saint-André et de Saint-Paul. Le rôle du centre est d’assurer un service de proximité homogène et de qualité, aussi bien en accueil physique que par téléphone. Principal ambassadeur du régime Agirc Arrco, il propose gratuitement aux assurés du territoire un bouquet de services de proximité et de services digitalisés pour répondre aux particularités et aux besoins de chacun. Le Centre d’information retraite Agirc-Arrco s’adresse aux salariés du privé et aux contractuels de droit public relevant du régime Ircantec.

Son rôle :

  • pour les salariés actifs, les informer et les renseigner sur leurs droits et les démarches possibles en matière de retraite complémentaire, comme lors de la semaine des Rendez-vous de la retraite, dont la 6e édition s’est tenue en octobre 2020 ;
  • pour les salariés proches de la retraite, les accompagner et les conseiller pour la constitution du dossier de demande de retraite Agirc-Arrco et Ircantec mais aussi effectuer une estimation du montant de la pension avec le simulateur retraite.

Offrir le service le plus adapté
En favorisant l’ouverture des Centres d’information retraite dans les DROM, l’objectif de l’Agirc-Arrco est de garantir à l’ensemble des assurés, quel que soit leur lieu de vie, la même qualité et la même offre de services. Le traitement d’un dossier y est effectué de la même façon qu’en métropole. Certaines spécificités sont cependant prises en compte afin d’offrir un service plus adapté. Comme en Guadeloupe et en Guyane, le Centre d’information retraite Agirc-Arrco de la Réunion a gardé un numéro de téléphone local pour faciliter les échanges avec les assurés. L’usage du numéro unique des Centres d’information retraite Agirc-Arrco de la métropole aurait compliqué le dialogue étant donné le décalage horaire. De même, les trois centres des DROM réceptionnent et gèrent sur place l’ensemble des pièces des dossiers sans avoir recours aux centres d’acquisition métropolitains pour gagner en temps de traitement compte tenu de la distance.

Pour un service client homogène

Pascaline Payet, responsable du Centre d’information retraite Agirc-Arrco de la Réunion, explique que pour l’ouverture du centre, « les collaborateurs ont été formés aux standards des Centres d’information retraite par un formateur du Centre de formation et des expertises métiers Agirc-Arrco (CFEM). Le dispositif de formation et d’accompagnement a été fortement inspiré de celui déployé en Guyane et en Guadeloupe l’année précédente. L’objectif poursuivi était d’homogénéiser les