Fiches Pratiques

  • Le recouvrement des cotisations 827 KB

    Les institutions Agirc et Arrco encaissent et gèrent les cotisations de retraite complémentaire versées par les entreprises.

  • La compensation financière entre les institutions 623 KB

    Les institutions de retraite complémentaire peuvent se trouver dans des situations financières différentes, c’est-à-dire être excédentaires, à des degrés divers, ou déficitaires, également à des degrés divers. La compensation financière consiste à répartir les financements afin que toutes les institutions, quelle que soit leur situation financière, disposent de la trésorerie nécessaire pour pouvoir verser les allocations de retraite.

  • Comptes individuels – comptes agrégés – comptes combinés 636 KB

    Les comptes transcrivent la situation technique et financière des régimes Agirc et Arrco. Ils sont un outil de gestion et constituent la base des projections indispensables au pilotage paritaire des retraites complémentaires.

  • Les dépenses placées sous autorisation préalable 606 KB

    La poursuite de la rationalisation des coûts de gestion de la retraite complémentaire est inscrite dans l’accord national interprofessionnel du 13 mars 2013.

  • Arrco et Agirc, régimes par points 72 KB

    Les régimes complémentaires Arrco et Agirc sont des régimes par points. Ils convertissent les cotisations versées en «points de retraite».

  • L’Agirc-Arrco à l’écoute de ses clients 167 KB

    Pour mieux définir son offre de services et vérifier la qualité des services rendus, l’Agirc-Arrco recueille l’avis de ses clients de différentes façons. Éclairage.

  • Négociation collective, convention et accords de branche 103 KB

    Retrouvez, tous les trimestres, dans cette fiche pratique, tout ce que vous devez savoir sur le fonctionnement des régimes Agirc-Arrco.

  • Audit des régimes Agirc et Arrco 136 KB

    Qui contrôle le fonctionnement des régimes Agirc et Arrco ? Pourquoi et comment ? Éclairage.

  • Deux plates-formes informatiques, en 2018 143 KB

    La cible à deux plates-formes informatiques a été atteinte le 1er janvier 2018. La plate-forme fédérale Agirc-Arrco et la plate-forme de l’Alliance professionnelle.

  • Quel financement pour la protection sociale ? 164 KB

    Cotisations sociales, impôts et taxes, contributions publiques de l’État et des collectivités... Zoom sur les différentes ressources de la protection sociale (chiffres 2015).

  • Le dispositif de minorations-majorations temporaires 618 KB

    Instauré par l’accord du 30 octobre 2015 au titre des mesures contribuant à consolider l’avenir des retraites complémentaires et repris dans l’accord du 17 novembre 2017 instituant le régime fusionné Agirc-Arrco, le dispositif de minorations-majorations temporaires s’appliquera aux personnes qui demandent leur retraite complémentaire Agirc-Arrco à compter du 1er janvier 2019. Explications.

  • Mutualisation des contrôles de l’existence pour les retraités résidant à l’étranger 147 KB

    L’Agirc-Arrco a été retenu comme opérateur de ce nouveau service inter-régimes du fait de son expérience. Le régime a en effet mutualisé avec succès en 2015 le contrôle de la persistance des droits entre les différentes caisses de retraite complémentaire.

  • Experts Retraite : service assuré pendant la crise sanitaire du Covid-19 568 KB

    Depuis 2017, les Experts Retraite répondent sur Internet à toutes les questions du public sur la retraite. Pendant la période de confinement, l’équipe des treize experts de la direction des affaires réglementaires et juridique de l’Agirc-Arrco était en première ligne pour maintenir le lien avec les assurés.

  • La demande de réversion en ligne 754 KB

    Depuis le mois de juillet 2020, un nouveau service de demande de réversion est en ligne, commun aux 35 régimes affiliés au GIP Union Retraite. Ce service complète l’offre de service inter-régimes, notamment la demande de retraite en ligne.

  • Un accord volontariste sur la formation professionnelle 163 KB

    Dans l’accord entré en vigueur le 1er janvier 2021(1), les partenaires sociaux de la branche prennent des engagements forts en matière de formation et de certification pour les 30 000 salariés des institutions de retraite et des institutions de prévoyance. L’accord souligne le rôle de la branche et des partenaires sociaux en matière d’animation de la politique formation autour de quatre axes : adapter les compétences, sécuriser les parcours professionnels, intégrer de nouveaux talents et financer la formation professionnelle.